Agenda

Réaction à la réforme de la formation des enseignants

Ceci est un appel à mobilisation de tous !

Le GBEN, Groupe Belge d’Education Nouvelle et membre du réseau Culture et Développement a décidé de réagir à la réforme de la formation des enseignants annoncée par le ministre Marcourt en travaillant à un plaidoyer.


A présent, vient le moment de diffuser ce plaidoyer "Grain de sel" et de se mobiliser pour qu’il soit lu et pris en considération.

PDF - 251.4 ko
Grain de sel


Message de Charles Pepinster, membre du GBEN :
"Il dépend de nous de les envoyer aux deux ministres concernés : jeanclaude.marcourt@gov.wallonie.be et
marie-dominique.simonet@cfwb.be

Chacun sait qu’une proposition d’une seule personne à un ministre n’a guère de chance d’influencer ses décisions... mais qu’un flot de requêtes peut être efficace.
A vos claviers donc pour inonder, inonder... nous souvenant de Stéphane Hessel, qui vient de nous quitter, qui encourageait chacun à s’engager après s’être indigné.
A propos d’encouragement, sachez que les 12 membres du bureau du GBEN ont signé ce manifeste et comptent bien s’en servir pour proposer au gouvernement tunisien ce plan de formation initiale des enseignants.
C’est le moment de nous serrer les coudes et n’oubliez pas d’inciter vos connaissances à vous imiter...
"

Ci-dessous, vous trouverez une proposition de texte pour accompagner le plaidoyer, que vous pouvez reprendre telle quelle, ou modifier en fonction de votre sensibilité.

Le réseau aura plaisir à suivre la démarche, merci donc de mettre ces deux adresses en copie : pepinstercharles@ymail.com et coordination@cultureetdeveloppement.be


Madame la Ministre,
Monsieur le Ministre,

La presse nous a informés dans le courant du mois de décembre 2012 de l’actuel chantier de réforme de la formation des enseignants en Belgique francophone.
Ceci a incité les membres du Groupe Belge d’Education Nouvelle (GBEN) – membre du réseau d’Education Permanente « Culture et Développement » – à se réunir pour proposer de mettre son « grain de sel » dans ce projet de réforme.
Le GBEN possède une grande expertise en matière d’éducation humaine, non violente, solidaire et créative. Dans l’avis qu’il émet, le groupe se base sur le mouvement presque centenaire de l’Education Nouvelle, et sur l’expertise de ses différents membres, actifs dans divers domaines essentiels de la société (enseignement, formations, milieu associatif, éducation populaire, etc.)

Personnellement, je partage avec le GBEN la vision d’une éducation qui soit émancipatrice, solidaire et qui fasse sens. Ma conviction est que seul ce type d’éducation est à même de créer une société plus juste, plus solidaire et moins excluante ; et, par ailleurs, de répondre aux réels défis face auxquels les multiples crises que nous vivons nous placent.
Je soutiens donc pleinement la démarche d’interpellation du GBEN dans le cadre de la réforme des enseignants annoncées par Monsieur le Ministre Marcourt.

Ainsi, pour que le système scolaire de notre communauté participe pleinement à l’émergence de cette société, je vous encourage vivement à prendre connaissance du texte ci-joint. Et à utiliser abondamment ce grain de sel dans la réforme qui sera mise en place.

Meilleures salutations,