Archives

Journée de réflexion : "L’eau : marchandise ou bien public ?"

L’accès à l’eau potable est une nécessité vitale. Or une proportion considérable de l’humanité n’en bénéficie pas.

style='float:left; width:361px;'>

Certes, nous sommes nombreux. Certes, même si la surface de notre planète est recouverte d’eau pour plus des trois quarts,

seulement 0,6 % de l’eau présente sur terre est constituée d’eau douce disponible, d’ailleurs pas toujours potable.

Mais cela équivaut quand même à des quantités énormes (environ trois fois le volume de la Méditerranée), et constamment renouvelées par le cycle de l’eau.

S’il y a pénurie, c’est bien qu’il y a un problème de gestion, en grande partie lié à l’accaparement de ce bien par des multinationales à la recherche d’un profit maximal, ceci dans la ligne de l’Accord général sur le commerce des services, qui veut que l’accès à l’eau, comme tout autre service, devienne une marchandise comme les autres.

Notons, en outre, parmi les causes immédiates de ‘stress hydrique’, la surconsommation intense dans certaines régions et la pollution effrénée des nappes phréatiques, des mers et des rivières, deux éléments en rapport avec la privatisation.

Dans la foulée du Forum alternatif mondial de l’eau et en contrepoint du Forum mondial de l’eau (qui ont eu lieu tous les deux à Marseille en mars), ATTAC-Liège propose une journée de réflexion (comme toujours, pour mieux comprendre, pour mieux agir) sur les causes économiques et financières d’une situation mondiale de plus en plus inquiétante.

Journée de réflexion sur l’eau le samedi 28 avril 2012, de 9h30 à 17 h H.E.C. rue Louvrex, 4000 Liège

Pour nous informer, nous recevrons trois intervenants de qualité.

Emmanuel Petrella, conseilleur scientifique de l’IERPE, nous entretiendra des difficultés spécifiques auxquelles fait face la Chine (une grave pénurie et des pollutions importantes) ainsi que de leurs causes et conséquences.

Christian Legros, directeur de BELGAQUA et membre de l’IERPE, parlera des pollutions des nappes et des rivières.

Riccardo Petrella, professeur émérite à l’UCL et directeur de l’IERPE, nous fera part de ses réflexions politiques sur le thème de l’eau, au Nord comme au Sud, bien commun mondial, du refus nécessaire et urgent de sa marchandisation et de ce que devraient être les stratégies des états, des régions et des collectivités locales, par opposition aux politiques prônées par l’Union européenne.

Lors de cette rencontre, vous aurez l’occasion de visiter quelques stands d’associations environnementales, de visionner des films sur le sujet et de consulter des panneaux explicatifs de la CILE (Compagnie intercommunale liégeoise de l’eau).

PAF : 5 €. Sandwichs sur réservation.
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la CILE.
Information : ATTAC-Liège info@liege.attac.be 04 3491902
http://local.attac.org/liege/cms/index.php